L'intersexualité

Vendredi dernier, j'ai assisté à une conférence de l'artiste et activiste intersexe Ins A. Kromminga.Cette conférence sur la réalité des personnes intersexuées a été autant instructrice qu'émouvante. L'art d'Ins A. Kromminga est puissant et sensible à la fois. Cette expérience m'a donné envie de parlé des réalités des personnes intersexes.

D'abord, être intersexe, c'est d'avoir des caractéristiques sexuelles qui ne répondent pas aux critères binaires des assignations fille ou garçon, femme ou homme. Il existe une grande diversité de variances intersexes. Elle peut se situer au niveau des chromosomes, des caractéristiques sexuelles primaire ou secondaires et se manifester dès la naissance, à la puberté ou à l'âge adulte. Près de 2% de la population est intersexe, environ le même nombre que les personnes rousses.

Ainsi, être intersexe, ce n'est pas une identité de genre, mais une réalité corporelle. La distinction est essentielle pour comprendre les réalités et les revendications des communautés intersexes.

Depuis de nombreuses décennies, les médecins opèrent et traitent hormonalement quasi systématiquement les bébés intersexes afin de conformer leurs organes sexuels à notre système binaire d'assignation de sexe et ce, sans nécessité médicale. Leurs interventions chirurgicales et hormonales sont principalement esthétiques et conformistes. Ces interventions sont faites sans le consentement des bébés ou des enfants, et les personnes intersexes et leurs parents subissent des pressions énormes afin d'acquiescer à ces opérations non-essentielles. Ces intervention non consenties ont souvent des impacts négatifs énormes sur la santé physique et psychologique des personnes intersexes.

Depuis près de 20 ans, l'activisme intersexe se construit un peu partout dans le monde. Leurs revendications touchent principalement l'arrêt des interventions non essentielles sur les bébés et les enfants intersexes. Ils-elles-illes réclament leur droit humains de base de choisir par eux-elles-elleux mêmes ce qui concerne leur corps et ce, en toute connaissance de cause et sans pression.  Le seul pays au monde ayant légiféré à ce sujet étant l'île de Malta.

Pour en savoir plus sur l'intersexuation et les revendications des personnes intersexes, consultez le site de l'Organisation Internationale Intersexe Francophonie.