Faire l'amour pour acheter la paix?

Au cours de mes études en sexologie, les professeur.e.s parlaient relativement souvent de l'enjeu du déséquilibre du désir entre les partenaires d'un couple. De la façon de gérer cette situation. Puis, dans les questions de cadre de porte (voir ce billet de blogue) que je reçois, on me demande souvent quoi faire quand la libido est inégale chez les membres d'un couple. J'en déduis que c'est une réalité que de nombreuses personnes vivent.

J'ai aussi régulièrement entendu les personnes ayant le niveau de désir plus bas dans le couple se faire conseiller d'avoir des relations sexuelle quand même, dans l'idée que l'appétit vient en mangeant. J'ai toujours eu un malaise avec cette approche. D'une part, car je considère qu'elle n'adresse pas réellement l'enjeu, d'autre part car il me semble dangereux de conseiller à une personne d'aller contre ses propres désirs. La bienveillance et le respect devrait commencer par soi-même, selon moi.

Cet article publié par les 3sex va dans le même sens et je m'en réjouis. Il semble donc que la communication et l'affirmation positives soient effectivement à favoriser, puisque le non respect de ses propres limites semble nuire à long terme. Ce qui m'apparaît tomber sous le sens logique.

Conclusion: écoutez-vous, respectez vos propres limites et exprimez-les à votre partenaire.