Je Me Moi

Parler au JE. Jai pris conscience, à force demander à ma clientèle de m'expliquer ce qu'elle savait du message en JE, que bien des principes de base de cette forme de communication sont mé(in)connus.

Je vais expliquer en quoi consiste le message en JE et à quoi se ramener pour parvenir à le formuler adéquatement. Je vais aussi expliquer comment recevoir un message en JE et comment chercher à deux des solutions gagnant.e-gagnant.e.

Émettre le message en JE

  • La première étape du message en JE est de nommer comment on se sent. Par exemple: Je me sens frustré.e.

Pour parvenir à faire cette étape adéquatement, il faut donc être en mesure d'identifier ce qui se passe réellement au niveau émotif. Se sentir mal ou pas bien, ça ne veut pas dire grand chose. Les familles d'émotions ne sont pas nombreuses: Peine, Peur, Colère, Amour, Joie, Dégoût, Culpabilité, Honte. Tous les sentiments que l'on ressent découlent d'une de ces familles d'émotions: plaisir, haine, stress, nostalgie, affection, etc... Ainsi, avant même de commencer à parler, il faut réussir à identifier ce que l'on ressent.

  • La deuxième étape est de nommer de façon factuelle et sans jugement les comportements spécifiques de l'autre qui nous font sentir ainsi. Par exemple: Quand tu laisse ton manteau sur le divan en rentrant du travail.

Voyez ici comment la phrase est exempte de jugement ou d'interprétation? Il n'est pas écrit: Quand tu te laisses traîner ou Quand tu fais le bordel. On décrit les faits, tout simplement. C'est une action difficile car elle nous empêche de jeter le blâme sur l'autre. Ici, la personne doit assumer que c'est elle qui a de la difficulté avec une comportement qui est en soi inoffensif, et non pas l'autre qui a un comportement problématique. S'approprier ses émotions sans pouvoir blâmer quelque chose ou quelqu'un d'extérieur à soi, c'est plus dur qu'on le pense. Ça demande beaucoup d'introspection, de contrôle et de confiance.

  • La troisième étape est d'expliquer pourquoi le comportement nous fait sentir ainsi. Par exemple: Parce que j'ai besoin d'un environnement épuré et dégagé pour me sentir relaxé.e quand je rentre à la maison.

Encore une fois, on se ramène à soi, pas à l'autre. Quel est MON besoin derrière ma réaction?

  • La dernière étape du message en JE est d'exprimer une demande claire et concrète. Par exemple: J'aimerais qu'à l'avenir tu mettes ton manteau dans le placard quand tu rentres du travail.

Encore une fois, on note l'absence de jugement, et la précision dans la demande. Il n'est pas écrit: À l'avenir je voudrais que tu te ramasses ou que tu fasses attention. La demande est sans jugement et décrit un comportement précis.

Attention. Exprimer une demande ou un souhait n'oblige pas l'autre à y répondre. Il se peut que notre demande entre en contradiction avec les besoins, les souhaits ou les capacités de l'autre. D'où l'importance de développer les capacités de négocier des solutions gagnant.e-gagnant.e, que l'on verra un peut plus loin.

Maintenant, comme la discussion est une chose dynamique et qui se fait en relation avec l'autre, celle ou celui qui reçoit le message a aussi un rôle actif à jouer dans la communication efficace.

Recevoir le message en JE

Dans ce contexte, le rôle du récepteur, de la réceptrice du message est le suivant: se décentrer de sa propre réalité et tenter de faire preuve d'empathie pour ce que l'autre exprime. C'est donc de sortir de sa  perception et tenter de comprendre celle de l'autre. Par exemple: peu importe si moi je n'ai pas besoin d'un environnement épuré et dégagé pour relaxer, l'autre a ce besoin. J'ai aussi des choses dont j'ai besoin pour relaxer et je sais que c'est frustrant quand je ne peux pas les avoir. Je peux comprendre qui si l'autre n'a pas ce dont elle a besoin pour relaxer après le travail, elle vive de la frustration.

  • La première étape pour recevoir adéquatement un message en JE est de valider sa perception. Par exemple: Si je comprends bien, tu es frustré.e quand tu reviens du travail et que tu vois mon manteau sur le divan parce que cela est un obstacle à la possibilité pour toi de relaxer. C'est bien cela?

Ici, on doit s'assurer d'avoir bien compris ce que l'autre veut dire avant de passer à la prochaine étape. C'est la base de la discussion. Pour se faire, il faut se rappeler que ce n'est pas une attaque, mais une tentative de communication dynamique et efficace dans un but de mieux-être commun, afin de ne pas être défensif.ve.

  • La deuxième étape est de négocier pour une solution. Si on est disposé à répondre à la demande exprimée par l'autre, le problème est réglé. Dans le cas contraire, on doit négocier. Pour se faire, il est important d'aller identifier les besoin de toutes les personnes impliquées et de faire preuve de créativité. Le remue-méninge est un outil pratique dans ces cas là.

Ici, on pourrait voir l'interaction suivante:

  • Moi pour relaxer quand je rentre, j'ai besoin de me sentir libre de toute obligation et avoir à aller mettre mon manteau dans le placard serait un obstacle à cela.
  • Je comprends. Si on mettait un porte-manteau ou des crochets, est-ce que ce serait une alternative satisfaisante pour toi?
  • Oui, ce serait parfait.

Remarquez que les deux personnes ont maintenu la discussion dans des termes factuels, non jugeants, dans la bonne foi et la recherche de solution commune. Si une des deux personnes devient défensive à une étape de la discussion, cela est obstacle à la communication efficace. C'est aussi un signe qu'elle se sent attaquée et il est important d'adresser ce qui se passe avant d'aller plus loin dans la discussion initiale.

Je suis consciente que biens des tensions relationnelles concernent des sujets plus délicats que le rangement d'un manteau au retour du travail. Cet exemple est pourtant pertinent puisque la gestion du quotidien est souvent une source de conflit dans les couples. De plus, si vous êtes en mesure de pratiquer le message en JE pour les petites choses du quotidien, il sera plus facile de le maintenir lors des discussions plus tendues ou orageuses.

J'espère que ce billet sera un atout efficace pour vos communications dans toutes les sphères de vos vies.